Accueil > Idées > Quel profil avez-vous pour votre enterrement de vie de jeune fille?

Quel profil avez-vous pour votre enterrement de vie de jeune fille?

Les enterrements de vie de jeune fille, on le sait, deviennent de plus en plus populaires dans l'Hexagone. Alors comment cette tradition venue d'outre Manche est-elle arrivée sur notre territoire? Qui sont les personnes qui participent à ce genre d'événement? Quelles sont les activités les plus prisées?

Crazy Voyages a fait appel à un institut de sondage reconnu pour élaborer une étude sur le marché et répondre à ces questions pour vous.

A quel point l'enterrement de vie de jeune fille est populaire?

Un peu plus de 82% des 25-35 ans tous sexes confondus affirment avoir déjà participé ou organisé un enterrement de vie de jeune fille.

Ce chiffre grandit chaque année et témoigne de l'incroyable engouement que vous avez mesdames pour cet événement si spécial qui fera plaisir à votre meilleure amie la future mariée.

Vous êtes d'ailleurs 74% à avoir déjà participé à un enterrement de jeune fille et même 22% d'entre vous admettent avoir participé à un enterrement de vie de garçon.

De quelle tranche de la population viennent les plus grandes fêtardes?

Très étonnamment, on observe que plus de la moitié des filles participant à un EVJF sont sans emploi ou inactives. 

On peut alors penser que ceci est dû à la tranche d'âge durant laquelle on part généralement en enterrement de vie de jeune fille (25-35 ans) et où un grand nombre d'entre nous les filles, passons nos journées à nous occuper des enfants et de la maison.

L'EVJF est donc le moment parfait pour refiler les enfants à son compagnon et partir s'éclater avec ses copines tout le week-end.

Douce France, cher pays de mon enfance!

Mesdames vous êtes 88% à privilégier notre bonne vieille France pour votre enterrement de vie de jeune fille. Et ça, c'est E-NOR-ME ! 

Parmi les destinations que vous privilégiiez en France on retrouve en tête - roulement de tambour - Paris avec 36% des sondées qui voudraient faire un EVJF dans la ville lumière, notamment grâce aux plus jeunes (25-29 ans) qui sont près de la moitié à préférer Paris.

Ceci s'expliquant notamment par le fait que globalement les organisatrices préfèrent organiser l'événement près de chez elle, et l'île de France étant la région Française la plus peuplée, on fait vite le calcul. 

Environ 76% des Franciliens voudraient faire leur enterrement de vie de célibataire à Paris, 41% des Méditerrannéens à Montpellier ou Nice et 63% des habitants de la région centre le feraient à Lyon.

Paris est ensuite suivi de Lyon (20%) et enfin la ville à la mode depuis quelques années Bordeaux avec 16%.



Vos destinations préférées pour un EVJF à l'étranger

Nous les filles on aiment le soleil, la plage et les activités cocooning; nous retrouvons donc assez normalement la destination de Barcelone en tête des villes préférées pour un enterrement de vie de jeune fille.

C'est 67% de la population féminine que la ville de Barcelone séduit soit 2 participantes sur 3 : un raz de marée. Barcelone est l'une des destination les plus festives d'Europe et surtout très bien desservie partout en France. Si l'on ajoute ses qualités premières que sont le climat et la mer favorables pour une Catamaran party ou une  balade en Jet ski, on ne peut qu’acquiescer.

En deuxième place on retrouve une destination qui s'inscrit comme un deuxième Barcelone, plus authentique, plus exotique et surtout plus abordable : Lisbonne (52%). La capitale Portugaise n'a de cesse de monter dans le cœur des Français et particulièrement pour les enterrements de vie de jeune fille grâce à sa météo favorable, sa gastronomie et sa proximité avec la mer.

Pour clôturer ce podium on retrouve Amsterdam avec 43%. Amsterdam témoigne de l'engouement des groupes, filles comme garçons, pour les pays de l'Est et des villes comme Budapest ou Prague attire 32% de la gente féminine.


Combien ça coûte de partir en enterrement de vie de jeune fille?


Il apparaît que les filles sont beaucoup moins dépensières que les garçons puisque vous dépensez en moyenne 177€ par personne quand ces messieurs dépensent environ 226€.

Cette somme est compatible avec un petit voyage en France ou avec journée / soirée de rêve dans une ville proche du lieu d’habitation. 

On retrouve tout de même 38% des organisatrices ont plus en tête un budget de moins de 100 euros.

Pour quel type d'hébergement êtes-vous faite?

Pour des questions de convivialité, vous privilégiez les logements indépendants de type appartements ou villas pour votre EVJF.

Si les garçons semblent parfois faire l'impasse sur le luxe de leur hébergement et réserver des auberges de jeunesse, seulement 8% des filles opteraient pour ce type d'hébergement.

Près de 41% des personnes interrogées réserveraient par exemple un appartement pour être au cœur de la ville notamment pour les habitants de l’agglomération Parisienne, fidèles à leurs habitudes

Les villas attirent également les groupes de cadres supérieurs pour l’organisation d’un enterrement de vie de célibataire  et 36% du panel tous sexes confondus déclarent avoir d'en l'idée d'y réserver un séjour.

Quelles sont les activités les plus populaires chez les EVJF?

Près de la moitié de la population féminine considère que les activités à faire durant la journée sont l'aspect le plus important d'un enterrement de vie de jeune fille.

On est donc moins dans les bars et boîtes de nuit comme ces messieurs même si les soirées !

Mais, que les animations soient programmées en journée ou en soirée / nuit, c’est définitivement le temps passé ensemble qui compte. 


- Activités « détente » (53%)
- Activités festives (50%) 
- Activités insolites (46%)


La fin de la vie de célibataire d’un proche est avant tout une fête. Pourtant vous êtes plus de 50% à avoir placé les activités détente en tête de vos priorité pour un EVJF. 

La réservation d'un spa est notamment l'activité cocooning par excellence pour les groupes féminins pour qui cet enterrement de vie de jeune fille est un moyen de s'amuser avec ses amies mais aussi de se détendre et de prendre un peu de recul par rapport à la vie de famille.

Les ateliers cuisine et création de cocktails attirent près de 43% des participantes pour le côté ludique tandis que 40% se laisseraient tenter par un shooting photo entre copines.


Et le striptease dans tout ça?

Figurez-vous que vous êtes un peu plus de 20% à vouloir organiser un striptease pour votre ami.

Eh oui le striptease se démocratise chez les filles. Et puis ces messieurs ne se gênent pas, alors pourquoi le devrions nous?



Cible interrogée : 1008 Français âgés de 25 à 35 ans, répartis selon la méthode des quotas représentatifs de la population française.

Données recueillies en février 2019 par l’institut CSA.